Maxime Bonneuil
Audioprothésite diplômé d’Etat
Spécialiste de l’audition
Appareillage de l'enfant et de l'adulte

09.82.45.30.07
(prix d'un appel local)
L'audition et ses troubles > Les acouphènes

Les acouphènes

Rares sont les personnes qui n’ont jamais éprouvé, à un moment ou à un autre, une sensation de sifflement ou de bourdonnement à l’intérieur de l’oreille.

Il s’agit d’acouphène, symptôme banal et vite oublié lorsqu’il ne se manifeste que quelquefois. Mais chez certaines personnes, les acouphènes sont permanents et peuvent devenir un véritable cauchemar.

En effet, entendre du bruit 24 heures sur 24, il y a de quoi rendre fou le plus sain des individus !

Ce phénomène touche environ 15 % de la population. Vous n’êtes donc pas seul. Ce bruit ennuyeux et inconfortable varie d’un individu à l’autre. Certaines personnes s’habituent relativement facilement à ce bruit sans fin dans les oreilles, tandis que d’autres deviennent désespérées.


Dans plus de 90% des cas, seule la personne affectée par l’acouphène peut l’entendre; il s’agit donc d’un phénomène propre à chacun. On le décrit la plupart du temps comme un sifflement, un bourdonnement ou un bruit de fils à haute tension. La perception de l’intensité est souvent liée au degré de stress ou de fatigue. Le niveau d’intensité mesuré par audiométrie dépasse rarement 5 dB de sensation. Il n’y a donc qu’une très faible corrélation entre le niveau d’intensité évalué par audiométrie et l’effet sur la qualité de vie estimé à l’aide d’un questionnaire.

Le degré de dérangement associé à l’acouphène est très variable d’un individu à l’autre et tend à diminuer significativement avec le temps sur une période allant de 6 à 24 mois. Pourtant, environ 3%* des personnes avec acouphène s’en disent sérieusement affectées même après cette période. Ce dérangement prend diverses formes: difficultés à s’endormir, à se concentrer, irritabilité, isolement social, anxiété…